Covid en Côte d’Ivoire : Grève des agents de santé pour une prime

Un mouvement de grève des agents de santé qui réclament le paiement d’une prime de coronavirus perturbe les hôpitaux publics en Côte d’Ivoire depuis une semaine.

“Le gouvernement nous avait promis une prime de motivation. Six mois après le début de cette pandémie, nous n’avons toujours rien reçu. Nous nous sentons abandonnés alors qu’on représente 90% des effectifs du ministère de la Santé. C’est nous les contractuels qui sommes en première ligne”, a affirmé Hubert Kpansai, secrétaire général national des contractuels du secteur public, un des trois syndicats à appeler à la grève.

“On ramasse du sang, les déchets des malades, tout ça, et vous imaginez que nous n’avons pas droit à une prime de risque liée au Covid? C’est de l’esclavage!”, a dénoncé Michel Nomelnelss, liftier au CHU de Cocody, dans le centre d’Abidjan.

Une soixantaine d’agents ont manifesté mercredi devant le CHU de Treichville, le plus grand hôpital d’Abidjan.

“On est prêt à bloquer le CHU pour qu’on nous écoute, mais on ne va pas faire souffrir d’autres malheureux comme nous”, a expliqué Maria Bah, agent de service à l’hôpital d’Abobo Nord, tout en filtrant les voitures à l’entrée de l’hôpital.

La Côte d’Ivoire est relativement peu touchée par le virus, avec quelque 20.000 cas officiellement enregistrés, dont 120 décès. (AFP)

TAGS