Covid en Ethiopie : Le HCR face à un déficit de financement

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a signalé jeudi 16 juillet qu’il enregistrait un déficit de financement critique pour répondre aux besoins des réfugiés en Ethiopie face à la pandémie de Covid-19.

L’agence onusienne n’a reçu que 3,4 millions de dollars sur les 34,7 millions nécessaires pour répondre aux besoins de santé de base, aux fournitures médicales ainsi qu’aux besoins généraux en matière de prévention et de traitement du Covid-19 chez les réfugiés en Ethiopie, a-t-elle indiqué dans une note.

“Ce déficit de financement, associé à un retard dans la livraison des commandes internationales d’équipements de protection individuelle (EPI), de médicaments et de fournitures médicales, figure parmi les principaux obstacles entravant les efforts de riposte à la pandémie”, s’est inquiété le HCR.

En juin 2020, l’organisme avait enregistré 766.563 réfugiés et demandeurs d’asile en Ethiopie.

L’Ethiopie accueille actuellement la deuxième plus grande population de réfugiés en Afrique, après l’Ouganda. Ceux se trouvant en Ethiopie viennent principalement d’Erythrée, du Soudan du Sud, de Somalie et du Soudan, selon les données du gouvernement éthiopien.

Les conflits et la sécheresse dans les pays voisins continuent de forcer les gens à chercher refuge en Ethiopie, pays qui a une longue tradition d’accueil des réfugiés.

L’Ethiopie a enregistré 8.475 cas de Covid, dont 148 décès. (Xinhua)

TAGS