Covid en RDC : A Kinshasa, deuxième vague et pénurie d’oxygène

Les hôpitaux de Kinshasa font face à une deuxième vague de cas de coronavirus et à une pénurie d’oxygène, ont alerté les autorités sanitaires, samedi 5 décembre.

“Nous vous confirmons que la deuxième vague est là”, a déclaré l’épidémiologiste Jean-Jacques Muyembe, chef de la réponse à la pandémie de Covid en RDC. “Le nombre de cas augmente et les cas sont de plus en plus sévères”.

“Le grand problème des hôpitaux, c’est le manque d’oxygène”, a-t-il ajouté après une tournée des centres de soins.

L’usine de Kinshasa qui fabrique l’oxygène “a des problèmes car elle n’a pas une fourniture régulière d’électricité”, a-t-il dit. La capitale, qui compte au moins dix millions d’habitants, souffre constamment de coupures d’électricité.

Le nombre de cas quotidien est remonté depuis quelques semaines.

Au total, 133 nouveaux cas confirmés ont été enregistrés vendredi dans l’ensemble du pays, dont 130 à Kinshasa, selon le bulletin des autorités sanitaires. Cinq décès ont été enregistrés, le chiffre le plus élevé depuis longtemps.

Depuis l’apparition du premier cas le 10 mars, la RDC a enregistré 1.413 cas, dont plus de 10.000 à Kinshasa, pour 342 décès. (AFP)

TAGS