Covid : Guterres plaide pour une “réinitialisation” du monde

Après une année de “tragédie et de péril”, l’une des priorités en 2021 est “une réinitialisation” du monde “pour le 21e siècle”, a estimé jeudi 28 janvier le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, utilisant une métaphore informatique, lors d’un discours devant l’Assemblée générale de l’Organisation.

Antonio Guterres (Photo : ONU/Archives)

“En 2021, nous devons passer à la vitesse supérieure et nous remettre sur la bonne voie” et aller “de la mort à la santé, de la catastrophe à la reconstruction, du désespoir à l’espoir, de la stagnation à la transformation”, a-t-il égrené, en rappelant les conséquences sanitaires et économiques de la pandémie de Covid-19.

“Un multilatéralisme plus inclusif”

“Il nous faut renforcer et repenser de fond en comble notre gouvernance des biens communs mondiaux essentiels que sont non seulement la santé publique, mais aussi la paix et notre milieu naturel”, a poursuivi Antonio Guterres, en réclamant un “multilatéralisme plus inclusif” où la jeunesse prendrait toute sa part.

Selon lui, “nous pouvons passer de l’annus horribilis à l’‘annus possibilitatis’, l’année des possibilités et de l’espoir”. “Il est possible de bâtir le monde que nous voulons”, a-t-il assuré, en indiquant qu’il détaillerait dans un rapport en septembre ce qui “marquera le début de cette réinitialisation”. (AFP)

TAGS