Covid : Le Burundi ferme partiellement ses frontières

Le Burundi a annoncé la fermeture à partir de ce lundi 11 janvier de ses frontières terrestres et maritimes et une quarantaine obligatoire de sept jours pour tout voyageur venant par avion, en raison de l’augmentation récente des cas de nouveau coronavirus.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS