Covid : Le secteur informel compromet la reprise des pays émergents

Le secteur informel, qui représente près d’un tiers du Produit intérieur brut des pays émergents et en développement, “diminue (leur) capacité à mobiliser les ressources budgétaires nécessaires pour soutenir l’économie en cas de crise, à mener des politiques macroéconomiques efficaces et à renforcer le capital humain pour le développement à long terme”, affirment les auteurs d’une étude de la Banque mondiale publiée mardi.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS