Covid : L’OMS s’oppose à une troisième dose chez les pays riches

Face au gouffre entre pays riches, où les vaccins anti-Covid abondent, et les pays pauvres qui n’ont pu immuniser qu’une faible partie de leur population, l’OMS a réclamé mercredi 4 août un moratoire sur les doses de rappel pour tenter de rétablir un semblant d’équilibre.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS