Covid : Plus de 30 milliards de dollars nécessaires pour développer vaccins, tests et traitements

Plus de 30 milliards de dollars vont être nécessaires pour mettre au point les tests, vaccins et traitements contre le Covid-19, a indiqué vendredi 26 juin l’Organisation mondiale de la santé, à la veille d’une conférence des donateurs.

Un échantillon d’un vaccin à l’étude en Chine (Photo : Xinhua)

L’initiative internationale (baptisée ACT Accelerator) lancée fin avril par
l’OMS et ses partenaires pour accélérer le développement, la production et
l’accès équitable aux nouveaux diagnostics, thérapies et vaccins contre le
coronavirus aura besoin de “31,3 milliards de dollars au cours des 12
prochains moins”, a indiqué l’agence onusienne dans un communiqué.

A ce jour, 3,4 milliards de dollars ont été promis. “Il faut donc 27,9
milliards de dollars supplémentaires, dont 13,7 milliards pour couvrir les
besoins immédiats”, a précisé l’OMS.

“C’est un investissement qui vaut la peine d’être fait. Si nous ne nous
mobilisons pas maintenant, les coûts humains et les répercussions économiques
vont s’aggraver”, a déclaré Ngozi Okonjo-Iweala, l’envoyée spéciale pour
l’initiative internationale, au cours d’une conférence de presse.

« Eviter de dépenser des milliers de milliards plus tard »

“Bien que ces chiffres semblent importants, ils ne le sont pas quand on
pense à l’alternative. Si nous dépensons des milliards maintenant, nous
pourrons éviter de dépenser des milliers de milliards plus tard. Il faut agir
maintenant, et ensemble”, a-t-elle ajouté.

Les fonds doivent permettre de mettre au point et de distribuer 500
millions de tests et 245 millions de traitements dans les pays à revenu faible
et intermédiaire d’ici mi-2021, et 2 milliards de doses de vaccins dans le
monde, dont la moitié dans les pays à revenu faible et intermédiaire, d’ici la
fin 2021.

“Il est clair que pour maîtriser le Covid-19 et sauver des vies, nous avons
besoin de vaccins, de diagnostics et de thérapies efficaces, dans des volumes
sans précédent et à une vitesse sans précédent”, a déclaré le directeur
général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

“Et il est clair que, puisque tout le monde peut être touché par le
Covid-19, tout le monde devrait avoir accès à tous les outils de prévention,
de détection et de traitement, et pas seulement ceux qui ont les moyens de les
payer”, a-t-il poursuivi.

Une conférence des donateurs doit se tenir samedi en même temps qu’un grand
concert virtuel, au cours duquel des mégastars de la musique – comme Shakira,
Coldplay, Usher ou Justin Bieber – vont se mobiliser pour soutenir la collecte
de dons dans la recherche médicale contre le Covid-19.

TAGS