Cyclone Idai : Plus de 305.000 enfants toujours privés d’école au Mozambique

Au Mozambique, plus de 305.000 enfants sont toujours privés de scolarité après le passage du cyclone Idai mi-mars, qui a fait plus de 600 morts et 1,5 million de sinistrés.

Cette école de Beira a été réquisitionnée pour servir d’abris aux sinistrés (Photo : Xinhua)

Plus de 3.400 salles de classe ont été endommagées ou détruites dans les régions touchées par le cyclone, tandis que d’autres ont été utilisées comme abris d’urgence, a indiqué l’Unicef jeudi 18 avril.

Taux de scolarisation très faible

Le fonds onusien redoute que la situation n’affecte encore le taux de scolarisation dans un pays où moins de 20% des enfants en âge d’aller à l’école secondaire sont actuellement scolarisés.

Au Mozambique, l’Unicef distribue des fournitures scolaires et des kits de développement pour la petite enfance et apporte un soutien financier aux enseignants touchés par la catastrophe. L’agence travaille en outre à créer des centres d’apprentissage temporaires, réparer les installations sanitaires et l’alimentation en eau dans les écoles, nettoyer et désinfecter des classes, et former les enseignants pour qu’ils puissent apporter un soutien psychosocial aux enfants.

D’après l’ONU, un million d’enfants ont besoin d’aide dans le pays.

L’Unicef lancé un appel de fonds de 122 millions de dollars pour les neuf prochains mois en faveur des enfants touchés par le cyclone au Mozambique, au Zimbabwe et au Malawi. (Xinhua)