De fortes pluies ont fait plus de 190 morts en un mois au Kenya

Des inondations et des glissements de terrain provoqués par de fortes pluies au Kenya ont entraîné en un mois la mort de 194 personnes et détruit de nombreuses cultures, compliquant la lutte contre l’épidémie de coronavirus, a annoncé le gouvernement, mercredi 6 mai.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS