Depuis le Covid, les habitants de Niamey se méfient des hôpitaux

Les autorités sanitaires ont lancé un “appel à la population de Niamey” à se rendre de nouveau dans les centres de soins, moins fréquentés depuis l’arrivée du coronavirus au Niger et la peur d’être contaminé.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS