Des ONG accusent Ankara d’avoir expulsé des Syriens vers leur pays

Amnesty International et Human Rights Watch ont accusé Ankara d’avoir renvoyé par la force des Syriens dans leur pays pendant les mois qui ont précédé le déclenchement de l’offensive turque dans le nord-est de la Syrie.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS