Manifestations en Guinée : Trois morts en deux jours

Deux jeunes manifestants ont été tués lundi 13 janvier en Guinée, au cours d’une journée de mobilisation, émaillée de heurts avec les forces de l’ordre, organisée par l’opposition pour protester contre le projet prêté au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat fin 2020.

Un troisième manifestant est décédé le lendemain.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS