Ebola en RDC : Le deuxième vaccin annoncé pour novembre

L’utilisation d’un deuxième vaccin contre la maladie à virus Ebola est projetée pour novembre dans trois provinces de l’est de la RDC, afin d’éradiquer l’épidémie qui a causé plus de 2.100 morts.

Séance de vaccination contre Ebola à Butembo (Photo : OMS)

“Vers le 18 octobre, le vaccin arrive à Goma (Nord-Kivu) et la vaccination va commencer au début de novembre”, a déclaré dimanche 13 octobre le Dr Jean-Jacques Muyembe, qui dirige la riposte contre l’épidémie en RDC.

“Il y a déjà deux communes qui ont été choisies, Majingo et Kahembe, parce que dans une des communes il y a beaucoup de ressortissants de Beni, Butembo (Nord-Kivu, est)… C’est donc une commune à risque”, a expliqué le Dr Muyembe. Beni et Butembo étaient considérées comme des épicentres de l’épidémie.

“Nous allons étendre cette vaccination à nos petits commerçants qui se rendent souvent au Rwanda pour protéger nos voisins”, a-t-il ajouté, précisant que “si ça marche bien, nous allons étendre la vaccination au Sud-Kivu (est) et Ituri (nord-est)”.

Le nouveau vaccin, baptisé Ad26-ZEBOV-GP, est fabriqué par la filiale belge de Johnson & Johnson.

Le laboratoire va envoyer 500.000 doses en RDC et 200.000 au Rwanda voisin, a révélé le Dr Muyembe.

Depuis le début de la vaccination le 8 août 2018, 237.165 personnes ont été vaccinées. Le seul vaccin utilisé jusqu’alors est le rVSV-ZEBOV-GF, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck. (AFP)

TAGS