En Libye, le calvaire des migrants refoulés avec l’aide européenne

La Libye n’est pas un pays « sûr » pour les milliers de migrants et réfugiés qui y transitent pour tenter de rejoindre l’Europe. Pourtant, l’Union européenne soutient financièrement les autorités libyennes pour intercepter et refouler les candidats à l’exil.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés

TAGS