Enquête en Centrafrique sur des exactions attribuées à l’armée et ses alliés russes

Les autorités de Bangui ont annoncé l’ouverture d’une enquête sur des exactions présumées, attribuées par l’ONU à des militaires centrafricains et à des supplétifs privés russes qui les épaulent dans le conflit contre des rebelles.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS