ENTRETIEN : En Syrie, « il faudra plusieurs générations pour déminer, nettoyer et reconstruire”, selon Handicap International

Après 10 ans de conflit en Syrie, “l’urgence ne s’est jamais arrêtée” et la reconstruction du pays s’étalera certainement sur “plusieurs générations”, affirme Lucile Papon de Handicap International, ONG présente depuis 10 ans aux frontières de la Syrie.
L’association française a pris en charge plus de 1,8 million de réfugiés au Liban et en Jordanie, en Irak, en Egypte, ainsi qu’en Turquie avant de devoir quitter ce pays en 2016, détaille sa directrice régionale pour le Moyen-Orient de 2016 à fin 2020.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS