Est de la RDC : “Nouveaux déplacements massifs” de populations

L’ONU a fait état de nouveaux déplacements de populations dans l’est de la République démocratique du Congo, où une centaine de personnes ont été tuées depuis le 5 novembre, dans des massacres attribués au groupe armé d’origine ougandaise ADF.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS