Est du Tchad : L’état d’urgence risque d’envenimer la situation

Le président tchadien Idriss Déby a instauré l’état d’urgence lundi 19 août dans l’est du pays après des affrontements meurtriers entre cultivateurs et éleveurs, une décision critiquée par l’opposition, des experts et des ONG.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS