Ethiopie : Amnesty et HRW alertent sur de nouvelles exactions

Des combattants de la région Amhara, alliés de l’armée éthiopienne, arrêtent et tuent des civils tigréens dans le cadre d’une nouvelle vague de violences ethniques liées à la guerre, ont dénoncé jeudi Amnesty international et Human Rights Watch (HRW).

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS