Ethiopie : Faute de carburant, l’aide n’est pas distribuée

Les organisations humanitaires affirment que le carburant qu’Addis Abeba les autorise à acheminer vers la région éthiopienne du Tigré – repassée courant 2021 sous le contrôle des rebelles du Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) – est insuffisant et handicape la distribution de l’aide hors de la capitale régionale Mekele.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com

TAGS