Ethiopie : L’armée érythréenne a tué “des centaines de civils” au Tigré, selon Amnesty

Des soldats érythréens ont tué “des centaines de civils” en novembre 2020 au Tigré, région du nord de l’Ethiopie en proie à des combats, lors d’un massacre qui pourrait constituer un crime contre l’humanité, a accusé vendredi dans un rapport Amnesty International.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS