Exécutions de Kurdes en Syrie : L’ONU pointe la “responsabilité” de la Turquie

La Turquie pourrait être considérée comme “responsable” des exactions commises par les groupes armés qui lui sont affiliés, a déclaré l’ONU, mardi 15 octobre, soulignant que les exécutions menées par les rebelles pro-turcs peuvent constituer un “crime de guerre”.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS