Face à la cybercriminalité, l’Afrique cherche sa propre réponse

Escroqueries en ligne, paiement par mobile, menaces d’attaques d’ampleur: l’Afrique subsaharienne est souvent présentée comme particulièrement vulnérable face à la cybercriminalité, mais les acteurs du secteur cherchent à apporter une réponse spécifique.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS