Face aux menaces, les ONG doivent “avant tout compter sur elles-mêmes”

Menacées mais tenues de rester indépendantes et neutres, “les ONG doivent avant tout compter sur elles-mêmes” pour éviter les attaques meurtrières comme celle qui a coûté la vie à des employés d’Acted au Niger, explique Philippe Ryfman, juriste et chercheur français spécialiste du droit humanitaire.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS