Financer l’aide aux migrants avec l’argent des dictateurs et des “obligations réfugiés”

L’ONG Conseil mondial pour les réfugiés (CMR) a proposé aux Nations unies d’utiliser l’argent saisi aux dictateurs et de créer des “obligations réfugiés” pour venir en aide aux migrants.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com