FMI et Banque mondiale appellent à geler le remboursement de la dette des pays pauvres

Le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale ont demandé aux créanciers des pays les plus pauvres “de geler les remboursements de dettes” afin que ces pays puissent dégager de l’argent pour combattre la pandémie de coronavirus.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS