FMI et Banque mondiale poussent l’idée d’une dette allégée contre des investissements verts

L’idée d’alléger la dette des pays pauvres en échange d’investissements “verts” a fait son chemin lors des réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale, avec l’objectif de faire des propositions concrètes d’ici le sommet climat à l’automne.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS