France : La justice interdit à Greenpeace de s’approcher des convois de matières radioactives

Le tribunal de Paris a interdit temporairement à Greenpeace France de s’approcher à moins de 250 mètres des convois de “transport et d’acheminement de matières ou de déchets nucléaires ou radioactifs”, de deux filiales d’Orano, ex-Areva.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS