G5 Sahel : La BAD présente un plan d’électrification solaire

La Banque africaine de développement (BAD) a présenté vendredi 13 septembre à Ouagadougou un plan consistant à produire 1.100 megawatts d’électricité solaire pour 60 millions de personnes du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad) à l’horizon 2030.

La Banque va financer 20 des 140 millions de dollars des études du projet, dont le montant global n’a pas été chiffré.

“On ne peut rien faire dans l’obscurité. L’énergie c’est comme le sang dans le corps. S’il n’y a pas de sang, il n’y a pas de vie.

C’est la même chose pour les économies”, a déclaré le président de la BAD, Akinwumi Adesina.
Les pays du G5 Sahel, qui font partie des plus pauvres du monde, ont fait le constat “du faible niveau d’accès de leur population à l’électricité (…) (de) l’importante dépendance aux énergies fossiles malgré un fort potentiel d’énergie solaire”, selon un communiqué.

L’idée est de profiter du fort ensoleillement de ces pays pour produire de l’électricité solaire.

“Le déficit d’énergie est un frein au développement des pays”, a souligné le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, qui s’est dit confiant quant au soutien international au projet, assurant avoir évoqué le sujet avec le G7 à Biarritz ou avec les Premiers ministres indien et japonais. (AFP)

TAGS