Gabon, Congo : Des ministres accusés de trafic de bois

L’ONG britannique Environmental Investigation Agency (EIA) a accusé plusieurs personnalités politiques d’être impliquées dans un vaste trafic d’exploitation illégale de bois au Gabon et au Congo.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com