Gaspillage : La France déclare la guerre aux destructions d’invendus

Plus de 650 millions d’euros de produits neufs
et non périssables jetés ou détruits chaque année en France: face à ce
« gaspillage scandaleux », l’exécutif a annoncé mardi 4 juin la prochaine interdiction
de la destruction des invendus non alimentaires, au moment où il cherche à
muscler sa politique écologique.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com