Gaz et pétrole : Le président sénégalais inquiet d’un “coup fatal” après la COP26

Le président sénégalais Macky Sall s’est catégoriquement opposé lundi 29 novembre à un arrêt des financements de l’exploitation des énergies fossiles, qui porterait “un coup fatal” à des économies comme celle de son pays.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS