Guinée : Amnesty réclame une loi sur les violences sexuelles

Amnesty International a réclamé mardi une meilleure prise en charge des victimes de viols en Guinée, notamment juridique avec l’adoption « en urgence d’une loi générale sur les violences basées sur le genre », dans un rapport sur les violences sexuelles dans ce pays.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés

TAGS