Guinée équatoriale : La justice suisse confisque des véhicules du fils du président

La justice suisse a annoncé jeudi 7 février le classement d’une procédure pour “blanchiment d’argent et gestion déloyale des intérêts publics” à l’encontre de Teodorin Obiang, fils du président de Guinée équatoriale, et de deux autres personnes, à qui 25 véhicules vont cependant être confisqués.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés