Guinée : Trois morts après une manifestation anti-Condé

Trois Guinéens ont été tués par balles lors de heurts survenus jeudi 14 novembre à Conakry après la dispersion par les forces de sécurité d’une nouvelle manifestation d’opposants, selon un bilan mis à jour vendredi auprès de l’opposition et de l’hôpital.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS