Guinée : Un cas de fièvre de Lassa signalé dans le sud

Un cas de fièvre hémorragique à virus Lassa a été signalé dans la préfecture guinéenne de Guékédou (sud), a annoncé jeudi l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) dans un communiqué.

Il s’agit d’une patiente âgée de 17 ans, originaire de la sous-préfecture de Kassadou, zone frontalière avec la Sierra Leone.

En mai 2021, plus de 30 cas et un décès avaient été enregistrés dans la préfecture de Yomou, à l’extrême sud de la Guinée.

Une investigation est en cours dans des villages concernés « pour le
recensement de tous les contacts et de leur suivi. Pour le moment, aucun autre
cas n’a été notifié ».

La fièvre hémorragique de Lassa appartient à la même famille que les virus
Ebola et Marburg, mais est beaucoup moins fulgurante.

La transmission de la fièvre de Lassa se fait par les excrétions de
rongeurs ou par contact direct avec du sang, des urines, des selles ou
d’autres liquides biologiques d’une personne malade. Une fois déclarée, cette
fièvre peut causer des hémorragies dans les cas les plus sévères (environ un
cas sur cinq).

Le virus tire son nom de la ville de Lassa dans le nord du pays, où il a
été pour la première fois identifié en 1969.

(Agences)

TAGS