Guinée : Violences lors des élections

La Guinée a vécu dimanche 22 mars un référendum et des législatives ternis par des violences, avec la mort d’au moins 10 manifestants tués par les forces de l’ordre selon l’opposition, qui a boycotté ces scrutins pour faire barrage à un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS