Human Rights Watch dénonce la torture de détenus au Cameroun

Des dizaines de détenus séparatistes anglophones ou membres de l’opposition ont été torturés par les forces de sécurité après avoir été extraits d’une prison de Yaoundé à l’issue d’une mutinerie en juillet, a affirmé Human Rights Watch (HRW), mardi 20 août.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS