Hun Sen dénonce à l’ONU l’utilisation des droits humains comme “instrument politique”

Le Premier ministre cambodgien Hun Sen a dénoncé jeudi 4 juillet devant le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU à Genève l’utilisation des droits humains comme un “instrument politique”, alors que son pays est très critiqué dans ce domaine.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS