La Banque mondiale débloque 376 millions de dollars pour l’autonomisation des filles en Afrique subsaharienne

La Banque mondiale, à travers l’Association internationale de développement (IDA), a débloqué samedi 30 mai 376 millions de dollars pour l’autonomisation des jeunes filles dans plusieurs pays subsahariens.

Le Projet pour l’autonomisation des femmes et du dividende démographique au Sahel (SWEDD) vise à “améliorer les compétences psychosociales et les connaissances des jeunes filles en matière de santé sexuelle et reproductive, de les maintenir à l’école et d’élargir leurs perspectives économiques”, explique un communiqué.

Il est déjà mis en place en Côte d’Ivoire, au Mali, au Niger, au Burkina Faso, en Mauritanie, au Tchad et la Banque mondiale prévoit de l’étendre au Cameroun et à la Guinée.

Selon le communiqué, ce nouvel appui financier porte l’investissement total de la Banque mondiale en faveur du SWEDD à 680 millions de dollars auxquels s’ajoutent 10 millions d’euros de l’Agence française de développement (AFD).

TAGS