La Banque mondiale pas près de reprendre ses aides directes à l’Afghanistan

Le président de la Banque mondiale David Malpass a laissé entendre lundi 8 novembre que l’institution n’était pas près de reprendre ses aides directes à l’Afghanistan, qui ont été suspendues fin août en raison de la prise du pouvoir par les talibans.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS