La BM octroie 235 millions de dollars au Burkina Faso

La Banque mondiale (BM) et le gouvernement burkinabè ont signé vendredi 10 mai trois accords de financement d’un montant total de 235 millions de dollars, a annoncé le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement.

Le premier accord est un appui budgétaire octroyé sous forme de prêt, qui vise à améliorer la mobilisation des ressources intérieures et l’efficacité des dépenses publiques, à encourager une croissance plus inclusive valorisant la productivité de l’exploitation minière artisanale et de l’élevage, et à réduire les inégalités sociales par l’amélioration de l’accès universel et de la qualité.

Le deuxième accord concerne le financement du Projet de centres d’excellence africains (CEA) et la formation et la recherche appliquée dans les disciplines scientifiques, technologiques et les mathématiques.

Le troisième financement est destiné au Projet d’appui à l’inclusion financière au Burkina Faso (PAIF), qui a pour objectif d’accroître l’accès aux services financiers numériques et aux crédits pour les PME, les agriculteurs, les femmes et les jeunes. (Xinhua)