La colère gronde au Burkina face à la montée des violences jihadistes

La colère gronde au Burkina Faso face à la récente montée des violences jihadistes de plus en plus meurtrières, que le gouvernement et l’armée ne parviennent pas à endiguer.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS