La Côte d’Ivoire veut planter un million d’arbres en une journée

Une opération de reboisement dénommée “Un jour, un million d’arbres” va être organisée le 15 novembre sur l’ensemble du territoire ivoirien pour freiner la déforestation, a annoncé le gouvernement à l’issue d’un Conseil des ministres, mercredi 6 novembre.

“Cette opération de grande envergure consiste à planter un million d’arbres dans les espaces urbains et ruraux de tout le pays au cours de la Journée de la paix le 15 novembre”, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, au sortir du Conseil des ministres.

“Mobilisation de toutes les couches sociales”

Pour M. Touré, cette journée dédiée à la paix et à la cohésion sociale se veut également “un appel à la mobilisation de toutes les couches sociales à agir de concert avec le gouvernement pour la reconstitution du couvert forestier national fortement endommagé”.

De 16 millions d’hectares de forêts au moment de l’indépendance en 1960, la superficie forestière résiduelle de la Côte d’Ivoire ne représentait que plus de 3,4 millions d’hectares en 2015.

Cette situation est la conséquence des activités humaines, notamment l’exploitation forestière et l’agriculture intensive.

Le 15 novembre, dans les zones urbaines notamment, des arbres seront plantés en bordure des principales voies de communication, des quais, des promenades, des espaces publics, des jardins, des concessions privées et des parcelles communales, selon le porte-parole du gouvernement.

Pour inverser la tendance de la déforestation, le gouvernement a élaboré une stratégie de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts sur la période 2019-2030 pour un budget d’environ un milliard de dollars, dont 37% assuré par l’Etat ivoirien.

Une table-ronde des bailleurs de fonds est prévue en janvier en vue de mobiliser des ressources additionnelles auprès des partenaires au développement et du secteur privé pour le financement de cette politique forestière adoptée par le gouvernement en mai 2018.

D’ici à 2030, la Côte d’Ivoire veut atteindre six millions d’hectares de couvert forestier, et en 2045 huit millions d’hectares. (Xinhua)

TAGS