La désinformation orchestrée par les Etats menace les démocraties

Les gouvernements ont de plus en plus recours aux réseaux sociaux pour manipuler et espionner les électeurs dans le monde, une tendance inquiétante pour la démocratie, selon un rapport de Freedom House, publié mardi 5 novembre.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS