La diplomatie britannique aura désormais la main sur l’aide internationale

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé mardi 16 juin la fusion des ministères des Affaires étrangères et du Développement international, une décision suscitant des craintes quant à une politisation de l’aide extérieure britannique.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS