La France veut enrôler des forces spéciales européennes au Sahel

La France a souhaité jeudi 14 juin associer les forces spéciales de pays européens à l’opération Barkhane au Sahel, soulignant que le partage de ce fardeau sécuritaire de plus en plus pesant obéissait à des intérêts géopolitiques communs, a rapporté l’agence Reuters.

“Les retours sont encourageants et j’ai bon espoir que ce projet pourra prospérer”, a déclaré la ministre des Armées, Florence Parly.

“On y travaille depuis un certain temps, mais nous sommes au stade des discussions, il n’y aura rien de concret avant l’année prochaine”, indique une source militaire. “C’est embryonnaire et nous attendons une décision au niveau politique”, ajoute-t-on.