La Gambie ausculte son sombre passé, sans dissiper le fantôme de l’ancien dictateur Jammeh

Meurtres, tortures, exorcisme… La Gambie vient d’achever un an de douloureux et cathartique retour sur son histoire récente et les crimes imputés à l’ancien président Yahya Jammeh et son régime.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com
TAGS