La guerre en Ethiopie restreint la liberté de la presse

Le conflit dans le nord de l’Ethiopie a accéléré la détérioration de la liberté de la presse et effacé les progrès entrevus à l’arrivée au pouvoir en 2018 d’Abiy Ahmed, écrit le Comité de protection des Journalistes (CPJ) dans un rapport reçu mardi 2 août.

Le contenu de cet article est réservé à nos abonnés. Connectez-vous ou contactez-nous pour un essai gratuit sans AUCUN ENGAGEMENT : contact@lejournaldudeveloppment.com

TAGS